Optez pour un métier d’avenir en choisissant une formation qualifiante dans l’une des meilleures écoles d’ostéopathie de France

Connaissant un vif succès auprès des jeunes étudiants, le métier d’ostéopathe a de quoi séduire puisqu’en plus de proposer une carrière pleine d’avenir, il fait partie des médecines reconnues et réglementées en France depuis une dizaine d’années. Un choix d’orientation à part entière et non plus comme « plan de secours » comme cela avait pu être le cas auparavant En conséquence, le pays accueille chaque année de plus en plus d’ostéopathes qui ont su se faire apprécier des patients, eux aussi de plus en plus nombreux. Comme nous le disions, un métier d’avenir donc qui sait évoluer avec son temps et soigner les maux dits contemporain.

Le métier d’ostéopathe permet de guérir, par des manipulations, les maux dans leur intégralité

Avec des origines qui remontent au 19ème siècle aux États-Unis, l'ostéopathie est une technique visant l’amélioration de la mobilité du corps humain. Un objectif de guérison et de soulagement à travers une thérapie manuelle qui a su évoluer au fil du temps. En effet, pour les ostéopathes, le corps est à prendre en considération dans leur intégralité. Pour eux, un organe qui fonctionne mal pourrait avoir des répercussions sur l’ensemble de l’être humain. Un tout indissociable qui nécessite un suivi poussé de la structure du corps. L’autre particularité de l’ostéopathie est qu’il s’agit d’une médecine qui soigne par les mains via des manipulations techniques et extrêmement précises. Le but étant double : prévenir et guérir des éventuels dysfonctionnements. Pour ce faire, le professionnel devra palper le corps afin de ressentir les positons des muscles, des articulations et des fibreuses pour diagnostiquer l’état général du patient. Suite à celui, le médecin devra rétablir la fonctionnalité du patient. Mais pour arriver à un tel degré de précision et de professionnalisme, l’état français a imposé des modalités à travers la durée de la formation et l’obtention du titre d’ostéopathe. Car être ostéopathe c’est acquérir un savoir-faire très pointu délivré dans des écoles d’ostéopathie fournissant aussi bien des formations théoriques que pratiques.

Quelles formations proposent les écoles d’ostéopathie et en quoi sont-elles qualifiantes ?

Avant toute chose, il est important de bien choisir son école d’ostéopathie de bénéficier d’une formation alliant théorie et pratique, dès l’obtention du Bac ou d’un diplôme de médecin. Si le temps d’apprentissage dépend des diplômes obtenus au préalable, pour ceux qui commencent une école d’ostéopathie en tant que bachelier, la formation s’étend à 5 ans, soit un volume total d’un peu moins de 4.800 heures de cours. Chaque étudiant aura ainsi la possibilité de s’impliquer dans des formations qui proposent de la théorie et des mises en situation durant 3.360 heures ainsi qu’un apprentissage pratique en clinique durant 1.500 heures au total. Plus précisément, la première formation permet au futur praticien de renforcer ses connaissances théoriques afin de suivre correctement le reste du cursus. La seconde permet aux étudiants de s’impliquer d’avantage et d’acquérir de l’assurance dans les manipulations manuelles. C’est à l’issue de la 5ème année de formation à l’école d’ostéopathie que l’étudiant se verra délivré le CO (clinicat d'ostéopathie) en vue de soutenir un mémoire pour détenir son futur diplôme en ostéopathie.